Fragments et poussières

Tout comme vous,

J’aspire à toucher du front,

Le coeur céleste des choses.

Tout comme vous,

Le panier à la main,

Je récolte l’ombre des ombres dans

Le moindre soleil dissimulé.

Tout comme vous,

Je scrute le paysage,

Je guette l’eau des étangs,

Je soulève le terreau.

Tout comme vous,

J’aspire à frôler l’insondable,

Heurtant au passage, sous le noir

Soupirail des souvenirs,

Le corps d’une lune inconnue.

Tout comme vous,

Je suis venu ici, pour sonder les neiges éternelles

Je regarde les sommets,

La pierre froide d’où personne n’est revenu.

Trop de choses nous retiennent ici-bas.

Tout comme vous.

 

 

Le texte complet est disponible ici, en PDF : Fragments et poussières

fragments